Forum RPG Pokemon — Nootan New Age : Tournez la page. Entrez dans un nouvel âge. Bienvenue sur notre terre, la terre de Nootan !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue ! Nous cherchons maintenant UN (1) Champion de tout types autre que; Spectre, Dragon, Acier, Psy, Ténèbres et Feu ! Pour plus d'informations, veuillez envoyez un MP à Amy !
Nouveau boss Rocket trouvé, félicitions Raven !! (^w^)/ ♪

Partagez | 
 

 Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

boss rocket
avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 08/07/2013

Personnage
Infos utiles:
Pokemons / dresseur:

Message  Sujet: Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »
  Mar 9 Juil - 22:26

R A V E N


Nom : Inconnu.
Prénom : Raven.
Surnom : Aucun.
Âge : 22 ans.
Sexe : Féminin.
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
Origine : Jotho.
Rang & Grade : Team Rocket au grade de Capitaine.


Caractère


« Parler de moi tout en restant objective, voilà un challenge difficile à relever.

Je suis vaniteuse, impossible de le nier. L’arrogance… disons que je suis née avec. Certains diront que je me surestime, mais moi je vous confirme que je me place là où je dois me trouver : au-dessus de vous, tout simplement. Oui, j’aime me vanter, je suis présomptueuse et totalement indépendante. J’assume sans difficulté cette part de moi, j’en suis fière et après tout, elle fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Sachez que je vous casserai les dents, si vous osez me manquer de respect, vous qui n’êtes que des êtres inférieurs. Cependant, je suis capable de ressentir de l’admiration envers mes semblables et ceux que je ne peux que considérer comme supérieur à moi, indéniablement, malgré ma fierté. En revanche, tous ceux que je situe à l’égale du minable moucheron ne comptent pas plus que le pauvre imbécile que j’humilierais demain.

Retenez-le, je suis une femme forte, sans doute plus qu’il n’y paraît. Ce qui est d’ailleurs parfaitement amusant. N’y a-t-il pas plus délectable que le désarroi dans le regard de ses victimes ? Oh, évidemment j’ai encore du chemin à faire à ce niveau, je n’en doute pas. Au contraire, c’est ce que je recherche chaque jour : acquérir un peu plus de puissance et ce pour mieux tous vous écraser, comme des insectes insignifiants. Et d'autre part, continuer à mériter ce statut de capitaine pour lequel je me suis tant battu. J’ai prouvé ma valeur, je mérite donc de vous traiter durement, que cela vous convienne ou non.

J’aime les choses bien faites, autrement dit j’aime faire les choses moi-même. Dans le cadre de la Team Rocket, il m’est difficile de laisser ces imbéciles de sbires seuls pour accomplir une quelconque mission, tous des incapables. Eh oui, je suis du genre à mépriser beaucoup de ceux qui m’entourent. En réalité, j’ai énormément de mal à accorder ma confiance et certainement pas au premier venue. Cela dit, je suis capable d’estimer qui le mérite, en conclusion très peu de personnes. Quoi de plus normal, lorsque nous sommes entourés d’incompétents. Je ne suis peut-être pas la meilleure, je fais simplement partie des meilleurs, sans aucune prétention.

Je suis une personne plutôt « sage », dans le sens ou je préfère prendre le temps de réfléchir que de foncer bêtement. La réflexion est un puissant atout qu’il faut savoir utiliser au bon moment, autrement dit avant de passer à l’action. Seuls les plus idiots – d’autres appelleront cela de la témérité – s’embarquent dans des histoires sans une once de pensées au minimum intelligentes. Je connais également un besoin constant d’organisation et j’aime savoir ce qui doit être fait, quand et comment.

Il paraît que je suis calculatrice, manipulatrice et égoïste… une femme en somme. Mais qui ose dire que je suis froide est un menteur, c’est absolument faux. J’en ai parfaitement l’air, dans le cadre du boulot c’est normal, je fais mon job avec sérieux. Faire une tape sur l’épaule au petit nouveau, non merci, ce n’est pas mon genre. Ces abrutis, ils colportent n’importe quoi sous prétexte qu’on les traite mal, pauvres petites choses. J’ai toujours été dure et relativement sévère avec mes pokémon et pourtant ils ne m’en tiennent pas rigueur et ne viennent pas pleurnicher. Ah, souvent les pokémon valent bien mieux que certains rebus de l’espèce humaine, il faut l’avouer. Avec un tel caractère, il semblait évident d'utiliser mes compétences à bon escient au sein de la Team Rocket.

Pour finir sur une touche un peu plus positive, je sais me montrer agréable. Certes, j’ai cette malice dans le regard qui ne trompe pas tout le monde. Mais je reste humaine et cette chose qui bat dans ma poitrine a son utilité – autre que me laisser la chance de hurler sur les plus incompétents d’entre vous. Je n’ai pas une âme très charitable, ni très compatissante. Oui, je possède quelques qualités humaines il ne faut pas croire, en bref on peut parler de ma sociabilité, bien que je sois cependant très sélective sur le sujet. Je peux également évoquer un semblant de gentillesse, le minimum. Je suis du genre déterminée, courageuse, motivée, confiante. Cela suffira . Je pense en avoir dit suffisamment à mon sujet, l’essentiel tout du moins, vous savez désormais à quoi vous en tenir.

Le meilleur est à venir. »



Histoire

PREMIÈRE PARTIE

Doublonville de nuit est un endroit fantastique, un spectacle étincelant de lumières aveuglantes qui semblent vous agresser de tous côtés. Mais cette ville éclatante connaît aussi ses obscures et lugubres ruelles. C’est ici que nous retrouvons Raven et sa sœur Morgan, agressant un pauvre homme qui croyait répondre à l’appel au secours d’une fillette en pleure. À peine âgées de quinze et quatorze ans, elles se plaisent déjà dans l’exercice du mal. De redoutables gamines intelligentes et fourbes qui se faufilent là où on ne les voit pas, trompent avec une aisance déconcertante leur victime et s’amusent des supplices qu’elles infligent indûment depuis plusieurs mois.

Au départ, ces jeunes filles sont originaires de la ville de Rosalia. Un incident, que l’on pourrait qualifier de terrible, a changé l’avenir de ces deux petites. Un incendie, d’origine inconnue, les deux parents y sont restés et les jeunes filles disparues. La vérité, seule les deux sœurs la connaissent, mais ce qui est sûr, c’est que l’une d’elles est la cause de cet incendie, volontairement ou non. Non, il ne s’agit pas de notre Raven. Elle, c’est celle qui a agi en grande sœur responsable qui se doit de la protéger. Et sa seule crainte d’enfant, c’était qu’elle soit séparée de Morgan pour ce qu’elle avait fait. La naïveté de ces gamines les a donc conduit à Doublonville, où a elle deux on réussit à rallier d’autres sales gamins de la ville. Les petites terreurs qui volaient les adultes, démunis face à si peu d’innocence pour un si joli visage. Elles se plaisaient toutes les deux dans cette vie et ce qui comptait réellement pour elles, c’était le fait d’être ensemble.

Elles vivaient dans un grenier aménagé chez une vieille dame qui conservait ce secret en échange de services tout ce qu’il y avait de plus banal. Un coup de chance, bien évidemment, pour ces deux gamines sorties d’un village paisibles. Raven, qui était la plus âgée des deux, a toujours considéré que cet avenir était le sien, mais que plus tard, elle se ferait craindre et respecter.

L’année suivante marque l’évènement marquant de cette nouvelle vie de voleuse, sa rencontre avec Argos. Un Abo faible et martyrisé par un trio d’idiots, amusés par la situation. Ces garçons n’étaient pas plus âgés qu’elle, simplement plus costauds, ce qui ne la poussa absolument pas à faire demi-tour et passer à côté de cette scène de violence gratuite. Elle s’avança, tremblante et peu confiante vers les garçons dont les rires sadiques ne faisaient que renforcer sa haine. Interloqués, ils l’ont observés quelques secondes avant de l’insulter, de la menacer et de lui ordonner de partir. Ce qu’elle fit, sans un mot, avec comme fond sonore les agaçants ricanements moqueurs des garçons. Renoncer aussi facilement ? Abandonner cet Abo ? Certainement pas. Elle avait peur, elle n’était pas encore prête pour ça, mais c’était eux ou ce pokémon. Alors, munie d’un petit couteau, elle s’avança lentement et discrètement derrière l’un d’eux, celui qui semblait être « le chef » de ce clan d’imbéciles. D’un geste, elle pointa la lame sous la gorge de sa cible. Raven panique, mais fait tout pour ne rien laisser paraître. Finalement, ce petit lascar est déjà suffisamment effrayé de se trouver avec un couteau qui effleure sa peau grasse. Elle s’efforce de garder sa concentration, de ne pas faiblir et de garder une neutralité glaçante dans sa voix. Et tout ce qu’il lui a suffi de dire, c’est « maintenant gros porc, toi et tes copains vous dégagez, très loin, sinon je te plante ça dans la gorge. Et crois- moi, ils ne resteront pas là pour regarder, ni même t’aider, parce que toi j’ai l’impression que tu t’es déjà pissé dessus. » Après quoi, elle retire le couteau en prenant soin de l’effleurer suffisamment pour y laisser une égratignure minuscule et le pousse d’un coup de genou. En trois secondes, les trois lascars n’étaient plus là. Raven pousse alors un long soupir et s’installe, tremblante et essoufflée à côté du pokémon. Lentement, elle pose délicatement sa main sur la bête, « ne t’inquiète pas, ils ne te feront plus rien. Je suis là. », lui dit-elle d'une voix douce. Il était sans doute trop épuisé et se laissa porter par la jeune fille qui le ramena discrètement jusqu’à son petit chez soi.

Cet épisode fut très marquant pour Raven, pas seulement pour sa rencontre avec Argos, mais aussi et surtout pour le comportement qu’elle a réussi à avoir pour aider cette petite chose. Le courage dont elle a fait preuve. C’est d’ailleurs fièrement qu’elle raconta cette péripétie à sa sœur, inquiète et énervée à la fois d'un comportement jugé comme irresponsable, impulsif et dangereux.

« Ce que je retiens dans cette histoire, ce que j'ai vite réalisé. C'est que le faible dans tout ça, ce n'était pas Argos, les faibles c'étaient eux. »

DEUXIÈME PARTIE

Quatre années plus tard, tout a tellement changé et de nombreuses choses se sont passées. Certains éléments importants, d’autres beaucoup moins. Pour commencer, la bande de trois lascars est revenus à la charge quelques mois après leur humiliation, le temps de retrouver cette chère Raven. Refusant d’être battu par une fille, ils ont cherché à venger ce qu’ils considèrent comme leur honneur, ce que nous appellerons leur connerie. Le plus triste dans cette histoire, c’est qu’ils ont été plus mauvais que la première fois. Argos s’était largement remis de ses blessures et s’était endurcis. Raven s’était doucement révélée à elle-même. Morgan s’était également trouvé un compagnon, un Lippouti qui se comporte comme un bébé et qui agace Raven d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, quand les trois crétins ont tenté une riposte, rien que les deux pokémon se sont correctement occupés d’eux. Mais lorsque l’un d’eux a essayé d’aller trop loin, dépassant le stade de la simple bagarre d’enfant et querelle stupide, Raven passa à l’action. Cet insouciant qui venait de se jeter sur sa sœur allait le regretter, amèrement. Et toujours armée de ce même petit couteau - aujourd'hui inséparable grigri qui lui rappelle ses débuts - elle le planta dans sa gorge d'un geste ferme, froid et dénué de toute cette peur qu'elle avait pu ressentir la première fois. Et son corps tomba, tout d'abord avec quelques spasmes et ensuite resta totalement inerte sur le sol. Fin de l'épisode, c'était nécessaire. Qu'aurait-elle pu faire d'autre après tout. C'était son rôle. Et pourtant, à partir de cet instant, Morgan a commencé à avoir peur de sa sœur, à la craindre.

Sans aucun doute, l'épisode marqua la décadence de leur relation si fusionnelle au départ. Les risques de ruptures entre les deux sœurs évolua avec le temps. Plus elles grandissaient et gagnaient en maturité, plus elles partaient dans des directions opposées. Petit à petit, elles ont toutes les deux commencés à faire leurs petites affaires de leur côté, sans ressentir le besoin de consulter l'autre au préalable. Voilà l'année de ses 20 ans, toujours à Doublonville, Raven a rencontré des membres de la renommée Team Rocket. De simples sbires, idiots et empotés. Mais Raven exigea un entretient avec leur supérieur. Bien évidemment, elle fut prise. De toute façon, ils prennent n'importe qui. Elle pouvait mettre ses talents au profit d'une organisation réputée pour ses crimes sur tous les continents. Elle en était fière.

Durant les deux années qui ont suivi, elle s'est fait sa place au sein de le team rocket. Elle a travaillé durement avec Argos qui a rapidement évolué en un puissant et majestueux Arbok. Elle enchaînait les missions, même les plus ingrates, qu'elle réussissait avec succès et rapidité. Lentement mais sûrement, elle allait gravir les échelons. Elle se savait faite pour ça, mais pas pour être un simple sbire. Non, elle visait bien plus haut. Et pour cela, il lui fallait d'autres compagnons, d'autres réussites, d'autres succès flamboyants qui prouveraient à tous qu'elle en avait les qualités.

Cradopaud, le dénommé Orion, fut volé à un petit laboratoire qui faisait des expériences inhumaines sur une dizaine de pokémon. Le chanceux à rejoindre les rangs de Raven fut celui-ci. Aucune raison apparente, il avait l'air assez bête, mais puissant. Et avec les bons ordres, même la plus stupide des créatures pourra se rendre utile. Raven sentait le potentiel chez cet être. Rapidement, elle monta en grade au statut de lieutenant. Arriva ensuite dans l'équipe Orphée, cet Herbizarre maladroit qu'elle a récupéré en tant que cadeau pour sa montée en grade. La bête, aussi étrange soit-elle, a directement agi fidèlement envers Raven. Un atout puissant, il lui était loyal et dévoué. Tous ces crimes se passèrent dans la région de Johto et Raven n'était plus la petite voleuse inconnue de Doublonville. Le danger planait sur elle, ses crimes ne resteraient pas impunis. Johto, la région qui l'avait vu naître et se former n'était plus un endroit sûr pour elle.

Elle eut vent de cette nouvelle contrée, Nootan. Accompagnée de ses fidèles amis, elle quitta la région. Elle y retrouva sa chère Team Rocket et recommença ses exploits, avec plus de discrétion, plus de réflexion, un peu moins de violence. La sagesse apporte beaucoup il faut croire. Et sa montée en flèche au sein de l’organisation de malfaiteurs continua, elle atteignit le grade de capitaine. Elle était douée, elle en était fière. La dernière acquisition fut d'ailleurs un nouveau cadeau des Rocket, c'est qu'ils sont généreux dit donc ! Voilà donc Zéphyr, la farfuret teigneuse et hautaine volée à une fille de riches. Raven le sait, ses capacités seront bien mieux exploitées à ses côtés. Sa sœur Morgan ? D'après ce qu'elle avait pu voir dans les journaux, elle s'était ralliée à la cause des New Law.. Quelle blague ! Quoi qu'il en soit, elle devait prendre un nouveau départ et acquérir la force nécessaire. Car elle le sait, un jour viendra où elle devra l'affronter, cette sœur qui était son amie et qui devient aujourd'hui sa rivale. Mais vous connaissez Raven, rien ne l'intimide et certainement pas sa faible de petite sœur.



Premier Pokémon


Surnom : Argos.
Espèce : Arbok.
Sexe : Masculin.
Type : Poison.

Obtention : « Tout cela a débuté simplement, dans l'année de mes 16 ans, lorsque j'ai rejoins Doublonville. Je l'ai trouvée là, épuisé, affamé et maltraité par une bande d'idiots qui prenaient beaucoup de plaisir à le torturer, répétant qu'il était inutile. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai vu en ce pokémon, apparemment faible et tout ce qu'il y a de plus commun, cette lueur dans son regard qui me prouvait qu'il était un être d'exception ou du moins, le serait à mes yeux. Ce qui au départ ne devait être qu'une simple chose, un simple outil pour moi est devenu un ami, un allié. Argos me rend fière essentiellement parce qu'il a contribué à ma montée en grade chez la team Rocket. Observez ce vaillant, puissant, majestueux et intimidant pokémon. Il m'est précieux, car il est unique à mes yeux. »

Éventuels autres Pokémon : « Orion, ce Coatox impulsif et plutôt idiot. Mais il m'amuse par sa bêtise et a en sa possession une certaine force malgré tout. Viens ensuite Orphée, cet Herbizarre maladroit, mais un atout intéressant de par sa fidélité et sa confiance aveugle à mon égard, cette petite chose. Et enfin, la petite dernière, une Farfuret vaniteuse et méprisante qui répond au nom de Zéphyr. Parce que c'est une petite peste malicieuse, je l'aime bien. »


Bienvenue, Joueur !


Pseudo : Piou?
Âge : 19 ans.
Pokémon favori : Steelix ♥.
Ton niveau de présence : Présence normale, sauf que je bouge souvent.
Que penses-tu du forum ? Il est chouette !
Comment l'as-tu connu ? En zieutant un Top Site je crois.
As-tu lu le règlement ? Code OK by l'amie Amy. o/




Dernière édition par Raven le Jeu 11 Juil - 16:48, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

boss magma
avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 26
Localisation : Right behind you. ~

Personnage
Infos utiles:
Pokemons / dresseur:

Message  Sujet: Re: Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »
  Mar 9 Juil - 23:26

Han la classe ! **

Vivement la suite de cette fiche, ça donne vraiment envie ! ♥
Bon courage et bienvenue encore une fois ! ^^



—————————————————————




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

boss rocket
avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 08/07/2013

Personnage
Infos utiles:
Pokemons / dresseur:

Message  Sujet: Re: Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »
  Jeu 11 Juil - 10:58


    Voilà, je pense avoir terminé ! Je m'excuse pour la deuxième partie qui est beaucoup plus bâclée. Mais si je faisais tout le reste comme la première l'histoire aurait été interminable de détails. Et de toute façon, j'avais envie d'en finir !
    Bref, bonne lecture \o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

boss magma
avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 26
Localisation : Right behind you. ~

Personnage
Infos utiles:
Pokemons / dresseur:

Message  Sujet: Re: Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »
  Jeu 11 Juil - 12:01

T'inquiète, tu es validée sans mal ! :D
Have fun ! ~



—————————————————————




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Message  Sujet: Re: Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »
 

Revenir en haut Aller en bas
 

Raven • « Je déteste la défaite, les faibles et l'incompétence. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Teste de bravoure
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» Fin du RP : Attends un peu qu'on se déteste. {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nootan — New Age :: ante-rp :: papiers d'identité :: recensés ;-