Forum RPG Pokemon — Nootan New Age : Tournez la page. Entrez dans un nouvel âge. Bienvenue sur notre terre, la terre de Nootan !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue ! Nous cherchons maintenant UN (1) Champion de tout types autre que; Spectre, Dragon, Acier, Psy, Ténèbres et Feu ! Pour plus d'informations, veuillez envoyez un MP à Amy !
Nouveau boss Rocket trouvé, félicitions Raven !! (^w^)/ ♪

Partagez | 
 

 « Corriger l'erreur et effacer les regrets. » [clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

boss rocket
avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 08/07/2013

Personnage
Infos utiles:
Pokemons / dresseur:

Message  Sujet: « Corriger l'erreur et effacer les regrets. » [clos]
  Sam 14 Sep - 8:20


Cette nuit encore, j'ai fais ce même cauchemar.

Ces derniers jours, cet instant me hante, je ne sais pas pourquoi. Cet épisode humiliant que je dois - malgré moi - revivre chaque nuit en boucle, comme une punition pour ma lâcheté. Aurais-je fais une erreur en déclarant forfait ? Ou alors serais-je simplement troublée d'avoir été confrontée à plus fort que moi ? Apparemment, j'ai surestimé mes capacités ainsi que celle de mes compagnons. Je n'ai pas encore le talent nécessaire pour gravir les marches jusqu'au titre de Grande Patronne de la Team Rocket. Quelle déception, je suis faible. C'est sans doute le message qu'essaye de m'envoyer mon rêve cauchemardesque où ma défaite est mise en scène, encore et encore. Aujourd'hui, ma fuite me hante et me réveille brusquement chaque matin vers la même heure, 6h30. Fait chier...

Autant en profiter. Ces derniers jours, mon manque de sommeil m'avait poussé à un entraînement intensif et régulier. Très matinal, l'équipe a aussi peu de répit que moi finalement. Mais ils sont conscients, ils savent que tout cela est nécessaire. Pour eux. Pour moi. Pour nous.

Des heures et des heures de travail nous attendez. J'étais bien déterminée à ce que tous réussissent à s'améliorer. Et pour cette troisième journée consécutive d'entraînement tyrannique du matin au soir, il fallait des forces. Alors de bon matin, je les gâte, je les gave. Je leur offre leur nourriture favorite en compensation de la sévérité dont je ferais preuve durant l'entraînement. J'ai remarqué que j'avais cruellement négliger ce que je désirais, les buts que je m'étais fixé : La quête de puissance. Délaissé stupidement par trop de superflus. Il était loin, cet objectif. Ce connard de blond me l'avait fait remarqué, ce qui n'arrange vraiment pas la situation. Quand viendra le jour, où je serais digne d'avoir en ma possession une liste noire. Et ce jour viendra. Il sera très certainement le tout premier que j'inscrirais sur cette liste. Et tout ça, ne pourra avoir une raison d'être, qu'en se bougeant le cul sans répit. En gros, Rocky peut aller se rhabiller. Disons que ces derniers jours peuvent s'assimiler à un régime quasi militaire. Intensif comme jamais. Un rythme dur à adopter pour tous, même pour moi bien que je dépense moins d'énergie que mes petits monstres, beaucoup moins. Le plus dur reste pour Zéphyr, alors qu'à côté Arès ne cesse de gagner en endurance, tout en restant derrière les autres membres de l'équipe. Néanmoins, il y avait un progrès nettement plus rapide chez ce fougueux Salamèche.

Arès...

Ce magnifique être doré des rares espèces que sont les shiney. Ce jeune Salamèche un peu rebelle destiné à devenir un majestueux et puissant Dracaufeu noir. Un être unique. Bien évidemment, tous les autres ont leur rôle. Tandis qu'Arès sera la star, Argos sera le numéro 1, pour son expérience, ses combats, son passé, son histoire. Et au fond, il m'est tellement indispensable. Les autres resteront tous les mêmes, ils auront leur place et c'est indélébile.

Trêve de futilités mièvres pour faible.

L'entraînement doit commencer. Il n'y a pas de temps à perdre. Jusqu'à l'épuisement ? Ou avec une certaine limite ? Je ne pouvais agir en monstre, l'éthique, la conscience ... et aussi pour mon karma. Je devais leur adresser quelques paroles douces, qui montre pour ces dernières secondes de tranquillité. Ils étaient tous là, prêt, pour certains pas vraiment réveillé. Orphée est étalé au sol et ronfle paisiblement. Zéphyr elle a du mal à garder les yeux ouverts. Mais espérons qu'ils auront un minimum d'attention à m'accorder.

“ Je sais que nous avons un rythme soutenu ces derniers jours, alors au moindre signe d'épuisement, nous ferons une pause. ”

Consciencieuse la Raven. J'affiche un sourire satisfait malgré tout, l'habitude. Et c'est sous un doux soleil filtré par les nuages que nous débutons l'entraînement. Le climat est assez frais, de quoi en aider certains à se réveiller tout doucement. La journée risque d'être longue.

Je place Orion contre Orphée et Argos contre Arès. De mon côté, je m'occupe de Zéphyr. Elle ne peut évoluer sans un objet bien particulier. Hé oui, chaque pokémon à sa caractéristique qui fait chier, mais ajoute du challenge. Cependant, elle avait à cause ça un retard sur les autres. Restant plus longtemps sous cette forme elle gagne moi de force donc ne s'améliore pas forcément. Ou alors elle était juste fainéante ou incompétente. Mais je ne crois pas en ma seconde réponse. Elle était juste la plus faible. Et comme ils n'étaient que 5, elle devait forcément se retrouver avec moi contre un ridicule tronc d'arbre. C'est d'ailleurs ce qui m'a donné l'idée d'ajouter un nouveau petit monstre au groupe. Bien que l'acquisition d'Arès date d'une semaine, voir un peu plus, c'était néanmoins une bonne idée. Mais pour cela encore fallait-il tomber sur une espèce intéressante dans le coin. Nous verrons ça plus tard, peut-être qu'une pause serait l'occasion d'explorer les environs.

Pour l'instant, des choses sérieuses se font.

Orion et Orphée se débrouillent plutôt bien. Arès a du mal face à Argos, mais sa vivacité et sa ténacité lui permettent de garder un rythme de combat acceptable. Ou plutôt, il n'est pas en mode victime tyrannisé par Argos. Cet Arbok et son caractère de sans pitié.. il adore voir les adversaires souffrir. Il aime le combat et se laisse toujours aller à la férocité la plus sauvage dont il est capable. Arbok et Arès pourrait former une bonne équipe plus tard, si leur relation se développe positivement avec le temps. Qui sait. Et Zéphyr, cette petite teigne qui se coltine un ridicule tronc. Elle s'acharne sur ce pauvre tronc avec ses griffes, selon les trois attaques : griffe, combo-griffe et griffe ombre. Elle s'épuise et se contente de frapper dans le tas parce que sa cible est immobile. Mais face à un réel ennemi, elle ne tiendrait pas longtemps. Peu à peu, je m'efforce de lui faire comprendre qu'elle doigt bouger, jouer avec sa cible. Qu'elle doit améliorer ses autres attaques, notamment profiter des attaques à distance dont elle dispose. Je pense d'ailleurs à Ball'Ombre, parce que je trouve cette attaque cool. Vive-Attaque également, qui lui permet de s'éloigner et de se rapprocher de sa cible rapidement, tout en évitant ses attaques. Elle comprends donc qu'elle doit jouer sur ça. Alors je l'observe, elle semble s'amuser, étonnement. Apprendre, c'est funky pour certain il faut croire. Quoi qu'il en soit, elle s'entraîne correctement : D'abord, loin de la cible, elle lui lance plusieurs attaques Ball'Ombre. Puis utilise vive-attaque pour se rapprocher de l'adversaire. Ensuite elle lance une de ses attaques griffes. Et ainsi de suite, encore et encore. Comme si elle révisait ses gestes.. Il lui fallait véritablement un adversaire bien réel, qui bouge, un autre pokémon quoi. Je décide de me griller une clope en regardant toute la petite équipe bosser dur. Le temps passe. En minutes. C'est assez long, je ne peux pas m'empêcher de bailler. Deux heures sont passés depuis le début de l'entraînement. De si bon matin, il mérite une petite pause. Et l'entraînement ne pourrait qu'être plus intéressant avec l'arrivée éventuel d'un nouveau pokémon !

Ils sont assez contents à l'annonce de cette petite balade. Le paysage n'était pas spécialement extraordinaire, assez vide et poussiéreux en général. Un ancien site de mines de charbon. Ouais, Nootan regorgeait de lieux plus magnifiques les uns que les autres et on finissait ici.

Quoi qu'il en soit, ils semblaient tous satisfaits à l'idée d'une pause. Alors le pas est dans l'ensemble mous et sans volonté. En espérant que l'attitude soit différente face à un adversaire surprise. Je ne sais pas quoi chercher, ni où commencer. Sans doute deviendra mien le petit monstre qui, par hasard, croise ma route et attisera ma curiosité. Tout comme la course poursuite avec le jeune Salamèche. Nous traînons, comme si nous étions en train d'explorer l'endroit. Apparemment, le pas lourd attire la curiosité de certains. J'ai cru remarquer un Hoothoot discrètement perché au sommet d'un arbre nous observer avec ses yeux ronds, cette espèce à l'air si débile. Quoi qu'il en soit, quelques uns des rares buissons tremblaient légèrement, mais il s'agissait sans doute de pokemons sauvages qui partent se cacher. Rien de bien intéressant.

Et finalement.

Une boule de poil apparaît, paisiblement en train de faire sa toilette à l'abri d'un arbre. Chose délicate et gracieuse qu'est cet Evoli, qui de plus semblait de sexe féminin. On aurait dit une adorable peluche, qu'on a envie de câliner. Remarquant notre présence, le pokémon cesse tout mouvement et nous observe intrigué. Finalement, la petite chose semble venir vers nous en sautillant, joyeusement, comme si elle voulait jouer avec nous. Ou alors cet Evoli était très jeune et connaissait encore très peu de chose sur ce monde, ou alors c'était simplement un des rares pokémons qui désire être apprivoiser. Ou alors elle appartient à un dresseur et est désormais perdue. Tous les cas étaient possible. Mais cette petite bête continuait de venir vers nous. Et Arès s'interposa. Il crache sur l'adorable Evoli quelques flammes avant de tenter de la griffer. Mais elle ne se laisse pas faire et esquive. Elle grogne, je crois, en observant Arès. Si je venais à la capturer, l'entente entre ces deux là ne risque pas d'être paisible. Il était vrai qu'elle venait vers nous de façon amicale, joyeuse et naïve. Mais Arès avait raison, une capture en bonne et due forme, ça se déroule avec un vrai combat digne de ce nom. Arès crache une nouvelle fois de multiples flammes qui encerclent l'Evoli. Contre toute attente, la boule de poil bondit hors du piège de feu et charge Arès en profitant de l'effet de surprise. Le Salamèche perd légèrement l'équilibre, mais enchaîne rapidement avec une attaque draco-rage que l'Evoli se prend de plein fouet. L'adorable peluche s'écroule sous le choc de l'attaque, mais se relève avec une détermination enthousiasmante dans le regard. Cette petite peluche était plus qu'adorable.

Evoli creuse rapidement le sol afin d'envoyer Jet de Sable sur Arès et le gêner dans ses mouvements pour quelques instants. Elle en profite alors pour utiliser vive-attaque à plusieurs reprises en attaquant de toute part Arès tout en jouant sur son incapacité à voir correctement ce qu'il se passe. Arès pousse un cri, inexplicable. Jusqu'à ce qu'il dégage un halo d'une lueur brillante tout autour de lui. Il semble évoluer. Ce qui fut rapide, je suis excitée et à la fois surprise de voir cet instant arriver aujourd'hui. Arès est désormais un superbe Reptincel. Après ça, il se sent plus fort et le fait comprendre à sa cible. Le combat reprend, mais Reptincel ne laisse aucune chance au Evoli. Dissimulé dans un brouillard, il sort et assène de nombreux coups à la petite peluche. Il semble entraîné par le rythme du combat. Il s'emporte. Et je dois l'arrêter, dans ces moments où il se laisse aller et déborde de cette façon. Un peu trop engagé disons.

“ Ça suffit Arès. ”

L'evoli était suffisamment épuisée pour que la capture puisse se faire sans encombre. Lui retournerait plus tard à l'entraînement contre Argos qui pourra se mesurer à un rival plus adéquat à son niveau. De l'autre côté, la pokéball enferme l'Evoli qui est désormais le mien. Le surnom à l'heure actuelle me manque encore, je trouverais un autre jour. Après tout, il va être l'heure de retourner à l'entraînement. Devenir plus fort, agrandir l'équipe. Nous avions encore tellement de travail. Trop.




—————————————————————



présentationcard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Corriger l'erreur et effacer les regrets. » [clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solution contre le bug objets.
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Notes à Préval: comment corriger un déficit budgétaire???
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?
» Cherchez l'erreur^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nootan — New Age :: rp — zone pauvre :: ruines scorvoliques :: houillère ;-